La nouvelle tendance politique chez les jeunes | GFS Bern

La nouvelle tendance politique chez les jeunes

01.10.2019 | Cloé Jans

Pendant longtemps, la jeunesse était considérée comme une zone apolitique, mais la génération Z retourne dans la rue. Pourquoi cela? Et sommes-nous en train d’assister à une politisation durable de la jeunesse?

La pratique et la recherche en politique nous ont montré que les jeunes participaient plus rarement que les adultes au processus politique formalisé. Ainsi, lors des élections fédérales suisses de 2015, environ 30% des 18-24 ans se sont rendus aux urnes. C’est un cliché bien connu: les jeunes ne s’intéressent pas à la politique. Ils préfèrent passer des heures sur Instagram, se dépenser à la salle de sport, ou flâner, cigarette aux lèvres, à la gare de leur petite ville. Ils participent de moins en moins aux actions associatives, et l’engagement social fait lui aussi figure d’exception. Comment expliquer, dans ce cas, que nos bulletins d’informations nous montrent tous ces jeunes qui brandissent des banderoles? Sommes-nous face à une nouvelle génération politique?

Cloé Jans a rédigé un article sur la nouvelle tendance politique de la jeunesse pour le Bulletin du Credit Suisse. Vous trouverez le texte complet ici.